Notre site utilise des cookies

J'accepte Notre site enregistre petits morceaux d'information de texte, appelé des «cookies» sur votre machine. Pour en savoir plus, lisez notre politique de cookie . Vous pouvez désactiver l'utilisation de cookies en modifiant les paramètres de votre navigateur. En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies.

APPRENDRE À CONNAÎTRE LE DIRECTEUR GÉNÉRAL DE SONTAY

19th juillet 2021

Qu'est-ce qui fait un bon chef d'entreprise ? Une question subjective comme celleci peut fournir de nombreuses réponses, principalement parce que le leadership signifie différentes choses pour différentes personnes dans une entreprise. Cependant, les attributs fondamentaux souvent mentionnés sont l'honnêteté, la clarté et l'intégrité. Selon le directeur général de Sontay, Mark Newton, le dirigeant d’une entreprise doit incarner les trois. Sontay s'est assis avec Mark pour discuter de son histoire et de ce qu'il faut pour être un bon leader.

 

"Construire des entreprises a toujours été un de mes principaux objectifs", dit Mark. En 1983, le père de Mark a fondé la filiale britannique du groupe Hager, la même année où Mark a commencé à l’entreprise comme operateur d’entrepôt des l’âge de dix-sept ans. Au cours des 18 années suivantes, l'entreprise est passée de quatre employés sans chiffre d'affaires à plus de 200 employés et un chiffre d'affaires annuel d'environ 35 millions de livres. Le père de Mark a vécu et respiré le mantra de "faire confiance à vos employés et de leur donner les moyens de faire leurs mieux au quotidien". L'âge n'a jamais été un obstacle ; si vous avez senti que vous pouviez accomplir une tâche, vous avez été encouragé et soutenu pour l'accomplir.

 

"J'ai passé environ 20 ans à travailler pour Hager Group et je suis passé des ventes sur le terrain au directeur des ventes", souligne Mark. "Puis je suis passé à l'éclairage LED pour une période de 10 ans pour une société appelée Robus. J'ai passé les cinq premières années à construire la branche britannique de l'entreprise, et puis ma famille et moi avons déménagé en Australie où nous avons construit une entreprise Robus à partir de faibles revenus à plus de 12 millions de livres en quatre ans."

 

"Tout au long de ma carrière, j'ai apprécié les défis qui accompagnent le travail dans une PME", explique Mark. "Ce genre d'entreprise convient à mes forces et à mon appréciation d'une culture familiale. J'aime la clarté qu'il donne ; vous travaillez dans un environnement où personne n’a besoin de se contredire. Et cette direction est filtrée depuis le niveau directeur. Dans une entreprise de la taille de Sontay, je veux que les gens puissent parler et être entendus. L'autonomisation et la confiance sont essentielles - l'année dernière l'a sûrement souligné. Je suis aussi une personne de la classe ouvrière, alors j’aime ces environnements où tout le monde traite chacun de la même façon.

 

La pandémie a frappé Sontay six semaines après que Mark a pris le rôle de directeur de l’entreprise. "Comme cela s'est produit, ma priorité a été de protéger la vie des employés", explique Mark. "J'ai annulé des objectifs de vente, pris soin des gens qui s'inquiétaient de travailler à la maison, et j'ai simplement vérifié qu'ils allaient bien. Il me semblait important de donner ce ton ; si j'avais poussé, nous aurions peut-être eu des victoires à court terme, mais il y aurait eu beaucoup de bouleversements dans le business. Je suis très fier de ce que nous avons accompli. Nous étions une famille qui se réunissait pour combattre l'adversité. Nous avons géré l'entreprise, appris chaque jour et nous nous en sommes sortis plus forts."

 

Les attributs de Mark - approchable, motivé, juste et courtois - font certainement de lui un bon candidat pour naviguer et bâtir une entreprise pendant une pandémie. D’après Mark, le plan de Sontay pour les cinq prochaines années se dirigera vers de nouveaux marchés. "En ce moment, Sontay est en très bonne santé", poursuit Mark. "En tant qu'entreprise, je sais que nous continuerons à surprendre."

 

Quel est le conseil de Mark?

Construire une entreprise ne se résume pas à des gains à court terme et à de la chance, mais il faut de la détermination et de la prévoyance, comme l’explique Mark. "Lorsqu'on vous donne le privilège de diriger une entreprise, les principaux attributs sont la crédibilité et l'intégrité. Si vous n’avez pas ces qualités, cherchez-les ou arrêtez-vous ! En tant que leader, vous devez être capable de voir le bois à travers les arbres et être le genre de personne qui donne une direction claire et des éloges véritables quand un projet est terminé (aussi grand ou petit soit-il). Les employés doivent se sentir valorisés. Tant de personnes que je rencontre encore au travail n'ont reçu que peu ou pas d'éloges de la part de leur patron, sans parler du directeur. Un vrai éloge ne coûte rien à donner et l'énergie positive qu'il donne au récepteur peut être stupéfiante."

 

"Mis à part les qualités personnelles, lorsque vous développez une entreprise, cela vaut la peine d’être respectueux des autres", poursuit Mark. "Quand j'ai créé mon entreprise en Australie, mon équipe et moi avons fait toutes les choses simples que nous avons faites à Sontay. Nous avons été polis, nous avons remercié les gens pour leurs efforts et nous avons poursuivi nos actions. Cette approche permet aux gens de savoir où ils se trouvent, et ou vous vous trouvez".

 

En dehors de sa vie professionnelle chez Sontay, que fait Mark ? "Je suis accro à l'ultra-running, qui est n'importe quelle distance au-dessus d'un marathon. Je cours environ 70 à 80 km par semaine. Il a commencé sérieusement au début de C19 en Mars 2020. Chaque matin, courir me préparait pour le reste de la journée et me permettait de travailler sur les tâches et les défis clés dans mon esprit avant que je ne revienne à mon bureau pour ouvrir mes emails."

 

"Bien que j’use une paire de baskets chaque mois, l'ultrarunning m'aide énormément. Mentalement et physiquement, vous vous mettez au défi d'atteindre constamment de nouveaux sommets. Il est surprenant de voir ce que l'on peut réaliser lorsque l'on concentre vraiment son esprit, son temps et ses efforts, que ce soit sur un parcours ou dans la salle de réunion", conclut Mark.

 

Il n’y a pas une seule méthode pour devenir un bon leader. Mais, la seule chose que je dirais est important, est l’intégrité. Sans cela, ça sera très difficile pour les personnes de vraiment s’engager avec vous.